top of page

Vote au Conseil national sur la participation de la Suisse à la Task Force internationale REPO pour la mise en œuvre des sanctions économiques contre le régime de Poutine.

Dernière mise à jour : 18 avr.

Le 17 avril 2024, le Conseil national se prononcera sur la participation de la Suisse à la Task Force internationale REPO pour la mise en œuvre des sanctions économiques contre le régime de Poutine. La motion a été déposée par Franziska Ryser, conseillère nationale et membre des Verts. L'association "La Russie du Futur - Suisse" soutient cette motion et appelle les parlementaires à l'approuver.


Qu'est-ce que REPO ?

Peu après l'invasion de l'Ukraine par la Russie en février 2022, l'Allemagne, l'Australie, le Canada, les États-Unis, la France, l'Italie, le Japon, le Royaume-Uni et la Commission européenne ont lancé la task force REPO (Russian Elites, Proxies, and Oligarchs), un effort multilatéral qui a utilisé le partage d'informations et la coordination pour isoler et exercer une pression sans précédent sur les individus et les entités russes sanctionnés. La task force REPO a utilisé avec succès ses autorités respectives pour traquer les actifs russes sanctionnés et restreindre fortement l'accès des personnes et entités sanctionnées au système financier international.


Ces efforts ont empêché les proches du régime d'accéder aux sources de revenus et aux ressources économiques utilisées pour soutenir la guerre agressive menée par la Russie en Ukraine. Les efforts collectifs de la task force REPO ont abouti au gel de dizaines de milliards de dollars et au gel ou à la saisie de biens de grande valeur.


Par la motion de Franziska Ryser le Conseil fédéral est prié de prendre les mesures nécessaires pour que la Suisse se joigne le plus rapidement possible à la task force internationale REPO pour la mise en oeuvre des sanctions économiques contre le régime de Poutine et pour une application active et complète de ces sanctions.

Jusqu'à présent, la Suisse n'a pas mis en place une telle task force formelle. En tant que gestionnaire d'avoirs russes et principale place du commerce de matières premières russes, la Suisse porte une grande responsabilité quant à l'efficacité des mesures susceptibles de conduire à une fin rapide de la guerre d'agression destructrice contre l'Ukraine.


Prise de position de l'association "La Russie du Futur - Suisse"

Nous, une communauté de citoyens russes résidant hors de notre patrie, La Russie du Futur – Suisse, nous adressons cette lettre pour plaider en faveur de la participation de la Suisse au Groupe de Travail sur les Élites Russes, les Proxies et les Oligarques (REPO). En tant qu'observateurs de l'évolution du paysage géopolitique, nous pensons que l'inclusion de la Suisse dans cette coalition est essentielle pour favoriser la stabilité mondiale et l'intégrité juridique.

 

Impacts directs sur les intérêts suisses, européens et mondiaux :

Le présent conflit en Ukraine affecte l'ensemble de la communauté internationale, en particulier l'Europe, y compris la Suisse. L'engagement de la Suisse dans le Groupe de Travail REPO renforcerait son rôle dans la stabilité économique et les efforts de sécurité au niveau mondial, garantissant que les intérêts de la Suisse sont mieux sauvegardés dans un monde en évolution rapide. Ce point est également essentiel si l'on considère que l'Union européenne est le partenaire principal de la Suisse dans de nombreux domaines importants tels que l'économie, la culture, l'éducation et bien d'autres, et surtout, dans le contexte actuel, la coopération politique et en matière de sécurité.

 

Considérations légales et éthiques :

Le Groupe de Travail REPO est déterminé à préserver le droit international et à protéger les droits de l'homme. L'engagement renommé de la Suisse en faveur de ces principes renforcerait considérablement la légitimité et l'efficacité du Groupe de Travail REPO. De son côté, le Groupe de Travail REPO peut grandement bénéficier de la participation de la Suisse en tant que gardienne du droit international. Dans ce contexte, votre participation est cruciale pour assurer que toutes les actions sont menées dans un cadre éthique et légal.

 

Transparence et responsabilité :


Nous reconnaissons l'engagement exemplaire de la Suisse en matière de transparence et de responsabilité. Votre participation au Groupe de Travail REPO permettrait de perfectionner les opérations du groupe, garantissant que les activités sont menées de manière ouverte et avec une surveillance rigoureuse, ce qui est vital pour le maintien de la confiance et de la coopération internationales.

 

Fourniture d'informations cruciales :


Notre communauté La Russie du Futur – Suisse est en mesure de fournir des informations précieuses qui pourraient aider les membres suisses du Groupe de Travail REPO. En collaboration avec des journalistes et des organisations telles que la FBK, nous avons accès à de nombreuses données concernant des fonctionnaires et des oligarques russes qui pourraient tenter d'échapper aux sanctions en utilisant des entités basées en Suisse ou en dissimulant des actifs en Suisse. Notre coopération pourrait permettre d'identifier et d'agir contre de telles violations, de renforcer l'efficacité des sanctions et de promouvoir une conformité légale.

 

En tant que défenseurs de la justice et de la paix, nous encourageons la Suisse à considérer le rôle unique qu'elle peut jouer dans cet effort international. Notre communauté est enthousiaste à l'idée de soutenir les autorités suisses en partageant nos connaissances et notre savoir afin de s'assurer que ceux qui sapent la paix mondiale soient tenus responsables de leurs actes.

 

Nous espérons que notre offre de collaboration soulignera les avantages tangibles que la participation de la Suisse au Groupe de Travail REPO pourrait apporter. 

 

Nous vous remercions de prendre en compte notre position. Nous nous réjouissons de la possibilité d'une collaboration fructueuse qui renforcera la paix dans le monde et fera prévaloir la suprématie du droit.

3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page